Quel est le salaire d’un contrôleur des finances publiques ?

Quel est le salaire d’un contrôleur des finances publiques ?

Comprendre le métier de contrôleur des finances publiques

Le contrôleur des finances publiques est un fonctionnaire de l’Etat chargé d’assurer la gestion et le contrôle des fonds publics. Il travaille pour le compte de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et des organismes qui reçoivent des financements publics.

Le contrôleur des finances publiques a pour mission de réaliser des audits et des contrôles financiers sur les organismes qui font appel aux fonds publics. Il intervient notamment dans le cadre de la gestion des budgets publics, de la fiscalité locale, de la gestion des dettes ou encore de la lutte contre la fraude fiscale.

La rémunération d’un contrôleur des finances publiques

Le salaire d’un contrôleur des finances publiques dépend de plusieurs critères : son échelon, sa classe, son indice brut et son indice indiciaire. En effet, la rémunération d’un fonctionnaire est fixée selon une grille indiciaire, qui établit une correspondance entre l’indice de l’agent et le montant de sa rémunération.

Le salaire d’un contrôleur des finances publiques peut aller jusqu’à 3 500 euros bruts par mois à l’échelon le plus élevé. Cependant, cela dépend de son niveau de classe et de son indice indiciaire.

Voici un tableau récapitulatif des différents échelons, classes et indices indiciaires pour un contrôleur des finances publiques :

EchelonClasseIndice brutIndice indiciaireRémunération mensuelle
1Classe normale3403721 579 euros bruts
2Classe normale4044211 792 euros bruts
3Hors classe4938213 358 euros bruts

Comment évolue le salaire d’un contrôleur des finances publiques ?

Le salaire d’un contrôleur des finances publiques peut évoluer au cours de sa carrière grâce aux différentes avancées d’échelon, de grade ou encore de changement de corps.

Il est également possible de bénéficier de primes, de revalorisations indiciaires et d’augmentations générales du traitement. La rémunération peut également varier en fonction de la région dans laquelle le contrôleur des finances publiques exerce son métier.

Les avantages d’être contrôleur des finances publiques

En plus d’une rémunération attractive, le métier de contrôleur des finances publiques offre de nombreux avantages :

  • Une grande stabilité de l’emploi et une sécurité de l’emploi garantis par la fonction publique
  • Une formation continue prise en charge par l’administration
  • Des perspectives d’évolution de carrière
  • La possibilité d’exercer dans des domaines variés liés aux finances publiques
  • La possibilité de travailler dans des services centraux ou déconcentrés de l’Etat, ou encore dans les collectivités territoriales.

FAQ

Quel est le niveau d’études requis pour devenir contrôleur des finances publiques ?

Pour devenir contrôleur des finances publiques, il faut être titulaire d’un diplôme bac+3 au minimum.

Comment se déroule la formation pour devenir contrôleur des finances publiques ?

Les contrôleurs des finances publiques sont formés à l’ENFiP (Ecole Nationale des Finances Publiques). La formation dure 18 mois, alternant enseignements théoriques et stages pratiques.

Peut-on devenir contrôleur des finances publiques sans passer de concours ?

Non, pour devenir contrôleur des finances publiques, il est obligatoire de passer un concours de recrutement organisé par l’administration.