Qui a droit au 100% santé ?

Qui a droit au 100% santé ? Comprendre la réforme

La réforme du 100% santé en bref

Depuis le 1er janvier 2020, la réforme du 100% santé est entrée en vigueur en France. Cette réforme a pour objectif de permettre à tous les Français de bénéficier d’un accès aux soins plus facile, en limitant les charges santé qui pèsent sur eux. Elle concerne les domaines de l’optique, de l’audioprothèse et du dentaire, et prévoit le remboursement intégral des équipements inclus dans le panier du 100% santé.

Qui est concerné ?

La réforme du 100% santé concerne tous les français qui bénéficient d’une couverture santé obligatoire ou complémentaire. Elle concerne également les personnes en situation de précarité, telles que les bénéficiaires de la CMU-C, de l’ACS ou de l’Aide Médicale d’État. En revanche, les professionnels indépendants ne sont pas concernés par cette réforme.

Les domaines couverts par la réforme

La réforme concerne trois domaines spécifiques :

L’optique

Le panier 100% santé propose une gamme de lunettes et de verres correcteurs dont le coût est intégralement pris en charge. Les verres bénéficiant d’un traitement antireflet et les lunettes correctrices sont inclus dans ce panier.

L’audioprothèse

Dans le domaine de l’audioprothèse, la réforme prévoit le remboursement intégral de certaines prothèses auditives. Les professionnels de santé doivent proposer ces équipements dans leur devis, qui doit également mentionner le coût des compléments non pris en charge.

Le dentaire

Enfin, dans le domaine du dentaire, la réforme prévoit la prise en charge intégrale de certaines prothèses dentaires telles que les couronnes, les bridges et les prothèses amovibles. Ces équipements bénéficient d’un remboursement à hauteur de 100%, sans reste à charge.

Comment bénéficier de la réforme ?

Pour bénéficier de la réforme 100% santé, il suffit de se rendre chez un professionnel de santé conventionné, qui proposera les équipements inclus dans le panier 100% santé. Pour les prothèses dentaires, le patient peut également bénéficier du tiers payant intégral, sans avancer le coût des traitements. Il pourra ainsi obtenir les équipements nécessaires sans charge financière.

Et les compléments ?

Il est possible de choisir des équipements d’une gamme supérieure à celle proposée dans le panier 100% santé. Dans ce cas, le patient devra assumer une partie des coûts, qui sera prise en charge par sa mutuelle ou son assurance complémentaire santé. Les professionnels de santé doivent informer leurs patients du coût de ces équipements et du niveau de remboursement associé.

Un bilan positif

La réforme du 100% santé a été très bien accueillie par les Français jusqu’ici. En effet, elle permet d’améliorer l’accès aux soins pour tous, tout en limitant les charges santé des patients. Les professionnels de santé ont également salué cette réforme, qui leur permet de mieux informer leurs patients sur les équipements proposés.

Les limites de la réforme

Malgré cette réforme, il convient toutefois de noter que tous les équipements santé ne sont pas remboursés intégralement. Ainsi, il est important de bien se renseigner auprès de son professionnel de santé avant de choisir un équipement, pour éviter les surprises en termes de coûts.

FAQ : Les questions fréquentes

La réforme du 100% santé est-elle obligatoire pour tous les professionnels de santé ?

Oui, tous les professionnels de santé doivent proposer les équipements inclus dans le panier 100% santé.

Les prothèses dentaires bénéficient-elles également du tiers payant ?

Oui, les prothèses dentaires sont également concernées par le tiers payant intégral.

Que se passe-t-il si j’ai besoin d’un équipement qui n’est pas inclus dans le panier 100% santé ?

Dans ce cas, vous pouvez choisir un équipement d’une gamme supérieure, mais vous devrez assumer une partie des coûts, qui sera prise en charge par votre mutuelle ou votre assurance complémentaire santé.

Conclusion

La réforme du 100% santé est une avancée majeure pour l’accès aux soins en France. En limitant la charge financière des patients, elle permet d’améliorer l’accès aux équipements santé pour tous. Grâce à cette réforme, les patients peuvent bénéficier de soins de qualité sans se soucier des coûts associés.